Charte de déontologie
des bénévoles de Droit à l’Ecole

DROIT À L’ÉCOLE est une association loi 1901 à but non lucratif. Elle répond spécifiquement à la demande éducative des mineurs exilés et isolés en France en attente de scolarisation.

Les bénévoles de DROIT À L’ÉCOLE apportent leur aide aux jeunes mineurs exilés et isolés dans les domaines suivants :

  • Accompagnement scolaire en français et en mathématiques.

  • Apprentissage d’une culture générale appliquée, découverte des règles de vie et des codes sociaux en France, gestion du quotidien

  • Organisation et animation de sorties culturelles et d’ateliers d’activité (informatique, SVT, …).

  • Suivi des dossiers individuels auprès des opérateurs sociaux et des pouvoirs publics.

  • Suivi scolaire une fois les mineurs exilés et isolés scolarisés.

DROIT À L’ÉCOLE a pour priorité le respect de l’intégrité physique et morale des jeunes mineurs exilés et isolés. Elle recrute ses bénévoles sur la base de la cooptation.

Le comité d’éthique de DROIT À L’ÉCOLE, en charge de poser les bases d’un socle commun de valeurs et de bonnes pratiques, a élaboré la présente charte.

L’accueil, l’écoute, la bienveillance et la transmission
sont essentiels dans toute action des bénévoles.

En tant que bénévole de DROIT À L’ÉCOLE, je m’engage à :

  • exercer mes activités dans le respect de la personne humaine, l’indépendance de jugement et d’action, avec honnêteté et neutralité.

  • m’interdire tout abus d’autorité ou de pouvoir lié à ma position et accueillir tous les mineurs exilés et isolés, sans aucune distinction.

  • mettre en oeuvre mes compétences dans l’intérêt des jeunes mineurs exilés et isolés et être conscient de mes limites, sans aller au-delà.

  • travailler au sein de l’équipe de DROIT À L’ÉCOLE et en collaboration avec ses membres ; utiliser les outils (fiches pédagogiques et de suivi) et les locaux mis à disposition par l’association tout en
    gardant une autonomie technique.

  • participer aux réunions de travail, interroger et mettre en commun les méthodes utilisée ; contacter
    le comité d’éthique ou tout autre responsable de l’association en cas de problème ou de conflit dans
    le cadre de mon activité ou au sein de l’association.

  • ne pas engager la responsabilité de DROIT À L’ÉCOLE en dehors des domaines qui sont les siens.

  • respecter la confidentialité des données recueillies sur les jeunes mineurs exilés et isolés, ainsi que leur droit à l’image. 

Je m’engage à lire et à respecter la charte de protection des mineurs de la Fondation pour l’École.

Pour télécharger la Charte (et la signer) c’est ici : Charte du bénévole de Droit à l’Ecole.

Retour haut de page