Faites votre rentrée des classes avec un.e jeune !

Qui dit scolarisation, dit besoin de référent.e.s pour les jeunes scolarisés ! Droit à l’école attribue un référent scolaire à chaque jeune scolarisé, afin de pallier l’absence de tuteur légal. Cette mission d’accompagnement tient à cœur à l’association puisque la scolarisation est une étape cruciale dans l’intégration et l’insertion sociale et professionnelle des jeunes isolés que nous soutenons. Carine vous raconte ses premiers pas en tant que référente scolaire d’Ousmane, 16 ans, scolarisé au lycée Marcel Deprez à Paris.

 

Carine, tu accompagnes Ousmane dans sa scolarité depuis plusieurs mois. Peux-tu nous expliquer comment tu as entendu parler de cette mission de référent.e scolaire ?
Au départ, j’ai connu Droit à l’école (DAE) par le biais d’une initiative professionnelle. Avec un groupe de collaborateurs, on cherchait une association pour faire une action (don de fournitures scolaires) et une collègue nous a parlé de DAE. On a beaucoup aimé les actions de l’association, axée vers les mineurs, et on s’est dit que ça pouvait vraiment donner un coup de main.
Cette première action m’a donné envie de m’investir davantage. DAE nous a présenté la mission de référent.e scolaire, qui est essentielle pour les jeunes, et j’ai eu envie de me lancer.

 

Comment se sont passés la mise en relation et les premiers échanges avec Ousmane ?

 

À l’origine, je n’étais pas bénévole à DAE donc je n’avais pas l’expérience que d’autres référent.e.s scolaires pouvaient avoir. Il y a eu un travail côté DAE pour me mettre en relation avec un jeune avec lequel ça pouvait coller, car l’accompagnement d’un jeune scolarisé était une première pour moi.
DAE a beaucoup fait le lien au début. J’ai rencontré Ousmane à Ground Control, dans les locaux de DAE. Lors de la première rencontre, je me suis demandé si on pouvait passer ce frein de la langue. C’est pour cela qu’il était important qu’on se rencontre en vrai, à l’association, dans un cadre qu’il connaissait. Avoir un point d’ancrage, un point de rencontre, c’est important, ça rassure.

 

Le contact est tout de suite passé avec Ousmane. La première fois qu’on s’est rencontrés, j’ai vu qu’il avait tous ses documents dans des pochettes plastiques, super bien rangées. Et moi je suis une personne hyper organisée ! Ça m’a fait sourire. J’ai accroché avec Ousmane sur ce petit détail. Lui m’a fait confiance à partir du jour où je l’ai accompagné s’inscrire à l’école. On était en avance pour remettre le dossier d’inscription, mais Ousmane et moi nous étions déplacés jusqu’au lycée donc j’ai insisté pour qu’ils acceptent le dossier. Ça a beaucoup rassuré Ousmane que je sois là, et c’est à ce moment-là qu’il a compris qu’il pouvait compter sur moi pour l’accompagner dans sa scolarité. Il a pris le réflexe de me poser des questions ou de me faire part de ses doutes sur les questions liées à la scolarité.

 

Concrètement, quel est ton rôle en tant que référente scolaire ?

 

Je m’assure qu’Ousmane est impliqué et sérieux dans sa scolarité. Je me connecte plusieurs fois par semaine sur PRONOTE, c’est hyper pratique, je suis tenue au courant des absences non régularisées, je vérifie que les devoirs sont faits, je m’informe des réunions à venir… Je lui rappelle aussi l’importance d’être assidu et lui explique que ses rendez-vous doivent être pris en dehors des heures des cours.
 
Parfois, il me confie les problèmes qu’il rencontre au niveau juridique ou m’informe de l’évolution de sa situation. Je l’écoute, mais je ne le conseille pas. Il a conscience que mon accompagnement se limite à la scolarité. L’association avait d’ailleurs été très explicite sur ce point : il est important de rester dans le cadre scolaire et de ne pas s’impliquer sur d’autres aspects.
 
On est très souvent en contact avec Ousmane. On communique sur Whatsapp, souvent par message vocal. On se voit aussi régulièrement. Le fait de se voir à l’association est d’ailleurs très utile : cela pose le cadre de la scolarité. Mais ça ne nous empêche pas de boire un café, de papoter un peu, de faire connaissance…
 
Pour consulter la fiche de mission “référent.e scolaire”, c’est ici.
Pour devenir référent.e scolaire, c’est ici.